vendredi 13 décembre 2019

Le moi et la force vitale


La force vitale est naturellement régit par le moi, cela explique pourquoi le moi est autocentré.
La chair est puissance de vie, sans nuit spirituelle, difficile de laisser agir Dieu ; c'est comme mourir au moi.
Dans la suspension des sens, Dieu vient ombrer la chair au profit de Son Esprit qui règle la juste conversion du cœur.

" Il y a un temps auquel l'âme vit en Dieu et il y a en a un auquel Dieu vit en l'âme. Ce qui est propre à l'un de ces temps est contraire à l'autre. Lorsque Dieu vit en l'âme, elle doit s'abandonner totalement à sa providence."
Jean-Pierre de Caussade


Résultat de recherche d'images pour "Masaccio"
Masaccio

0 commentaires:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.