jeudi 30 novembre 2017

Une blessure invisible

0 commentaires

Tes ailes restent fermées, ton passé est trop lourd. Il n'y a pas encore assez de place pour l'épanouissement dans ta vie.
La légèreté et l'insouciance de l'enfance ce n'était pas pour toi, dans le secret tu subissais du mal, une petite mort qui traîne.
Par la puissance de la grâce, par ta volonté et tes efforts, tu vas guérir cette blessure invisible.

" Comme les arbres, qui ont survécu à l'hiver grâce à une force invisible et réchauffante émanant du soleil et des vents, poussent et font sortir comme pour se vêtir des feuilles, des fleurs et des fruits, de la même façon les fleurs des champs sortent des entrailles de la terre. "
Saint Macaire

Ingres



mardi 28 novembre 2017

La peur de l'abandon

0 commentaires

Ton manque de confiance t'oblige à séduire, à être attirant jusqu'à en inquiéter l'autre.
Tu as besoin que la lumière soit sur toi, tu as besoin d'être vu pour ne pas être oublié.
Tu vis dans la peur de l'abandon, une peur connue, une peur insupportable.
 Pourtant tu voudrais tant arriver à aimer en confiance.

" Car les montagnes peuvent s'écarter et les collines chanceler, mon amour ne s'écartera pas de toi, mon alliance de paix ne chancellera pas, dit Yahvé qui te console. "
Ésaïe 54:10

Carolus-Duran 





lundi 27 novembre 2017

Problème d'estime de soi

0 commentaires

Tu attires systématiquement à toi, avec la force de l'aimant, des partenaires qui ont besoin d'être secourus. Dans ton armoire des coeurs blessés il y a des pansements pour tous les malheurs du monde.
Tu cours sauver le perdu et deviens indispensable à son bonheur avant qu'il ne devienne indispensable au tien.
Et si, en donnant ainsi, tu cherchais à réparer ton peu d'estime de toi ?

" Je ne crois pas que nous puissions corriger quoi que ce soit dans le monde extérieur, que nous n'ayons d'abord corrigé en nous. "
Etty Hillesum

John Everett Millais




samedi 25 novembre 2017

Du monde imaginaire à l'amour de Dieu

0 commentaires

Enfant je vivais dans un monde intérieur imaginaire, une bulle de douceur pour m'éloigner de la violence familiale.
Je reprenais des forces dans mon rêve, personne d'autre que moi ne pouvait y entrer, j'étais protégée et en sécurité.
C'est peut-être cela qui m'a donné le besoin et une sorte de facilité à l'intériorité, c'est certainement cela qui m'a donné un avant-goût de l'amour de Dieu.
Tout peut mener à Dieu, en particulier les blessures d'amour.

" En vérité, je vous le déclare, qui n'accueille pas le royaume de Dieu comme un enfant n'y entrera pas. "
Marc 10:15
Pierre Bonnard

vendredi 24 novembre 2017

Foi, prière, pratique

0 commentaires

Par la foi, ta vie est simple et sans complication inutile.
Par la prière, tu saisis intérieurement la connaissance des priorités et le bon discernement.
Par la pratique, ton rythme est juste et équilibré.

" J'ai trop à faire pour pouvoir prier moins. "
Archevêque anonyme

Odilon Redon

jeudi 23 novembre 2017

Le nougat mou

0 commentaires

Tes peines, tes souffrances, tes blessures, qu'en as-tu fait ?
Fermeture et durcissement ?
Ouverture et attendrissement ?
Le nougat mou ne casse pas les dents.

" Je vous remercie, ô mon Dieu ! de toutes les grâces que vous m'avez accordées, en particulier de m'avoir fait passer par le creuset de la souffrance. "
Sainte Thérèse de Lisieux

Philippe de Champaigne




mardi 21 novembre 2017

Purification affective

0 commentaires

En réponse à mon cœur aimant, un père violent,
En réponse à mon cœur aimant, une mère à quitter pour survivre,
En réponse à mon cœur aimant, curatrice de mon fils.
En réponse à mon cœur aimant, Dieu à aimer en premier.

" Pour purifier l'âme, la disposer et se l'unir parfaitement, Dieu procède de la même manière que le feu à l'égard du bois qu'il se prépare à transformer en soi.
Le feu matériel, quand il s'attaque au bois, commence par le sécher: il en chasse l'humidité et lui fait pleurer l'eau qu'il contient. Il le rend ensuite noir, obscur, désagréable à voir et de mauvaise odeur.
Après l'avoir ainsi progressivement séché, il met à nu et chasse dehors tous les accidents obscurs, contraires à la nature du feu. Après quoi il l'échauffe et l'enflamme au-dehors. Enfin il le transforme en soi et lui communique sa propre beauté. "
Saint Jean de la Croix

Jiri Trnka




lundi 20 novembre 2017

Aimer Dieu en premier

0 commentaires

Désormais je peux te le dire, mon Dieu, je t'aime plus que je m'aime.
Et t'aimer en premier, veut dire m'aimer.
Et faire au mieux ta volonté, veut dire bien prendre soin de moi, des miens et de tous.

" Ô Jésus, je le sais, l'amour ne se paie que par l'amour, aussi j'ai cherché, j'ai trouvé le moyen de soulager mon coeur en te rendant Amour pour Amour. "
Sainte Thérèse de Lisieux

Hans Zatzka

jeudi 16 novembre 2017

L'alcool pour buvard

0 commentaires

Tout ce liquide pour absorber ta peine, l'alcool pour buvard ; tu bois.
L'alcool en sirop de dilution de ta vie, tu verses du feu pour endormir les brûlures de ta peau affective, pour avoir chaud.
Au réveil tu as encore plus mal par ajout de honte.
L'alcoolisme te prive de volonté, cette maladie a besoin de soins appropriés pour guérir.

" A cause de ton nom, Éternel, rends-moi la vie ! Dans ta justice, retire min âme de la détresse ! Dans ta bonté, anéantis mes ennemis, Et fais périr tous les oppresseurs de mon âme ! Car je suis ton serviteur. "
Psaume 143:11-12
Amedeo Modigliani






mercredi 15 novembre 2017

Un socle constant

0 commentaires

Si tu suis le monde, tu vois bien que tu es à sa merci pour aller bien ou mal, le monde est si changeant, si volatil.
Dans ta relation à l'Éternel tu trouveras la paix durable et la stabilité du coeur.
L'amour de Dieu est un socle constant.

" Parce que l'amour ne loge que dans la paix, soyez toujours soigneuse de bien conserver la sainte tranquillité de coeur que je vous recommande si souvent. "
Saint François de Sales

Alexandre Cabanel

mardi 14 novembre 2017

Ta vraie place, ton talent

0 commentaires

Débarrassé des encombrements mondains et du besoin de reconnaissance, libéré de ta vieille peau, tu peux désormais recevoir pleinement ton propre talent.
Enfin à ta vraie place et heureux de l'être, tu laisses le don de la grâce agir en toi pour le bien de tous ; tu vis un sommet de joie en partage en exerçant ton propre talent.

" Ce que chacun de vous a reçu comme don de la grâce, mettez-le au service des autres. "
1 Pierre 4:10
Philippe de Champaigne





mardi 7 novembre 2017

Pas de préférence

0 commentaires

Tu n'oses pas te le dire, mais en vérité tu es triste de l'avancement spirituel de ton ami, tu en éprouves même de l'inquiétude, de la peur d'être moins aimé de Dieu.
Ta crainte n'a pas de fondement, la préférence se situe seulement dans l'amour humain.

" Car où i, y a de l'envie et de l'irritation, là est le désordre, et toute sorte de mal. "
Jacques 3:16

Hans Memling

dimanche 5 novembre 2017

La limite des objets religieux

0 commentaires

Chez toi, sur les murs de ton appartement, partout sur les meubles, des objets d'art sacré, des objets religieux ; on se croirait dans une église.
Tu chines les crucifix, les livres anciens et surtout les bronzes, tu cherches du beau, du rare ; c'est ta pratique.
En toi, c'est le désordre, tes nerfs agités gouvernent ta vie, ton décor religieux n'apaise pas les angoisses.
Pourtant et c'est visible tu recherchais la présence de Dieu ; pourtant et c'est visible l'appel de ton âme a fini dans le décor.

" En cela je réprouve la possessivité du cœur et l'emprise qu'ont ainsi la multiplicité des choses et l'intérêt qu'elles suscitent. "
Saint Jean de la Croix

Bruno Chérier

vendredi 3 novembre 2017

Croissance intérieure

0 commentaires

Ta quête d'amour attire à toi une force qui augmente la tienne, une force d'une autre nature que la tienne, une force surnaturelle.
Cette force qui œuvre en toi, c'est Dieu qui te fait grandir en amour, c'est ta croissance intérieure.

" Dieu et l'âme sont esprit et ils se compénètrent comme seuls peuvent le faire un esprit avec un autre esprit. "
Edith Stein
Adam Elsheimer










mercredi 1 novembre 2017

Les fleurs du ciel de la Toussaint

0 commentaires

Chères Sainte Thérèse d'Avila, Sainte Thérèse de Lisieux, Sainte Thérèse-Bénédicte de la Croix.
Chers Saint Jean de la Croix, Saint curé d'Ars, bonne fête !

A toi en chemin de sainteté, à toi appelé à la sainteté, à tes pieds les fleurs du ciel de la Toussaint, la communion des saints.

" Et de même que nous avons porté l'image du terrestre, nous porterons aussi l'image du céleste. "
1 Corinthiens 15:49

Bouguereau