lundi 30 janvier 2017

Une guerre subtile

0 commentaires

La vie est semée d'épreuves et de difficultés, personne n'y échappe et encore moins ceux qui suivent Dieu.
Le monde opposé à Dieu s'applique durement à décourager, à faire caler et chuter les âmes de bonne volonté en les attaquant.
Une seule chose dans cette guerre tenace, tenir bon en s'appuyant uniquement sur Dieu.

" C'est pour la liberté que Christ nous a affranchis. Tenez donc ferme dans cette liberté et ne vous placez pas de nouveau sous la contrainte d'un esclavage ".
Galates 5:1

Caspar David Friedrich

vendredi 27 janvier 2017

Le discernement

0 commentaires

Le discernement est une faculté importante qui se développe et s'affine par le travail intérieur et donne accès à connaître, à reconnaître là où est le danger et là où est la sécurité pour soi-même.
Le discernement s'éduque par une discipline d'écoute et de confiance, le corps donne des signes de bien-être ou de mal-être qui sont faciles à comprendre.
Nous avons besoin de déjouer les pièges du monde que la vue rapide et superficielle du rythme de la vie extérieure impose.

" Ceux qui s'efforcent de mener la vie spirituelle ont à soutenir, tout au long de leur vie, dans leurs pensées, un combat très périlleux et très difficile ;  je veux dire un combat spirituel. Il faut que l'âme soit à tout moment comme un regard clair, capable de surveiller et de discerner les pensées qui pénètrent dans le coeur, et de repousser celles qui viennent du Mauvais.
Le coeur de ces gens-là doit toujours brûler de foi, d'humilité et d'amour ".
Saint Jean de Cronstadt

Guido Reni






jeudi 26 janvier 2017

La grâce comme guide

0 commentaires

La vocation à l'amour, à laquelle chacun de nous est appelée, doit s'incarner afin de se vivre ici et maintenant.
Nous ne sommes pas laissés à nos propres forces pour répondre à l'appel de Dieu, la grâce est là pour nous y conduire.
Le chemin de l'intériorité n'est pas une simple introspection stérile, il crée une transformation concrète qui laisse place à la grâce.

" Seule est féconde l'infinité du oui qui, en tant que réponse à Dieu, n'anticipe rien et ne sait rien par avance ".
Hans Urs von Balthasar

Paul Véronèse




mercredi 25 janvier 2017

Se désencombrer

0 commentaires

C'est un fait, nous sommes encombrés par du trop à être, du trop à penser, du trop à faire.
Nous le sommes aussi par du trop peu, ce que nous ne sommes pas assez, ce que nous ne faisons pas suffisamment, ce à quoi nous pensons trop peu.
Il est difficile d'entendre et de répondre à nos besoins de temps, de silence et d'espace dans une société qui encourage à la consommation illimitée et qui oblige à la performance et à la compétitivité effrénées.
Des ressources naturelles s'épuisent, des espèces animales et végétales disparaissent, qu'importe !
Le burn-out et la dépression nerveuse grignotent du terrain par manque de respect des justes et saines limites du corps, qu'importe aussi !
Ce monde-là est loin de diminuer ce qui est en trop et d'augmenter le trop peu.

" Une demi-heure de méditation est essentielle sauf quand on est très occupé. Alors une heure est nécessaire ".
Saint François de Sales

Charles Bertrand d' Entraygues









mardi 24 janvier 2017

Danger psychique de l'occultisme

0 commentaires

En cherchant des réponses sur l'orientation de sa vie par des moyens occultes, on laisse entrer en soi des "messages" que l'on accepte comme vrais, sans savoir qui informe celui qui les dit, sans savoir d'où ils viennent.
Ce qui est affirmé comme la future vérité marque la mémoire, reste imprimé dans l'esprit et guide inconsciemment la vie.

" Il ne se trouvera au milieu de toi .. ni devin qui se mêle de divination, ni pronostiqueur, ni enchanteur, ni magicien, ni sorcier, ni personne qui consulte les esprits, ni diseur de bonne aventure, ni personne qui interroge les morts ; car quiconque fait ces choses est en abomination à l 'Éternel ".
Deutéronome 18 v. 10-12

Marie Krøyer











lundi 23 janvier 2017

La joie qui ne tarit pas

0 commentaires

Quand on laisse venir Dieu, Il agit.
Autant sur le plan de la vie intérieure que de la vie extérieure, Dieu sculpte la vie nouvelle et heureuse qui nous ira parfaitement, comme un gant, comme une seconde peau sur la sienne.
Dans cette oeuvre majeure les difficultés sont multiples : d'une part, Dieu taille dans nos habitudes, nos relations et ça fait mal de changer et d'autre part, nous devons être sans connaissance de notre devenir ce qui est, dans nos vies sous contrôle, très compliqué à accepter et aussi à comprendre.
Laisser seulement un temps, à l'aveugle du monde mais en lumière du coeur profond et vrai, à Dieu le soin de notre sécurité, développe notre foi et notre confiance en Lui.
Pour passer, pour franchir cette zone de turbulence - passerelle du ciel intérieur - notre âme nous guide fermement dans sa félicité d'être entendue et réalisée en Dieu.
Courage chers amis, la joie qui ne tarit pas est toute proche et même déjà là si vous écoutez bien.

" Ainsi, grâce à cette nuit et à cette purification du vieil homme, toutes les énergies et toutes les affections de l'âme se sont renouvelées et imprégnées de délices divines ".
Saint Jean de la Croix

Philip Leslie Hale





vendredi 20 janvier 2017

Ce qui nous fait aimer Dieu

0 commentaires

On passe une très grande partie de sa vie à ouvrir les portes des prisons, plus ou moins dorées, plus ou moins visibles, intérieures comme extérieures dans lesquelles et sans le savoir, on s'est laissé enfermer pour faire plaisir, pour exister, pour être aimé.
Il y a en chacun de nous une force de vie qui permet de se défaire des relations toxiques, du mensonge, des faux-semblants ; de tout ce qui altère, bloque et invalide la liberté. Cette force de vie, c'est Dieu.
Pourquoi Dieu nous veut-il libre ?
Pour que justement, nous puissions aller vers Lui en le décidant sans aucune pression, sans aucun chantage affectif, sans peur.
Dieu vient à qui demande - libre arbitre oblige - et aide à sortir de l'esclavage ; vivre par expérience, que Dieu veut uniquement notre bien, nous Le fait aimer.
C'est pourquoi, en confiance, on finit par Lui donner les clefs de sa vie car on sait bien que Lui, Il ne nous enfermera jamais dans rien ... ou plutôt dans rien d'autre que l'amour.
C'est, je crois, ce qu'on appelle : " être libre en Dieu".

" Dieu est la vérité.
Qui cherche la vérité, cherche Dieu,
qu'il en soit conscient ou non ".
Sainte Edith Stein

Maurice Denis



jeudi 19 janvier 2017

Retrouver confiance en soi

0 commentaires

Lorsque l'on a systématiquement besoin d'un regard approbateur pour agir, que l'avis de l'autre domine sur le sien, c'est que l'on manque de confiance en soi.
On attire à soi des personnes dans la même problématique, qui existent par la toute puissance qu'elles exercent sur l'autre, faute de pouvoir agir dans leurs propres vies.
Plus on reçoit sa confiance des autres, moins on donne d'importance à la sienne.
Une prison relationnelle bien ficelée où chacun des acteurs se perd dans l'autre, où personne ne peut trouver une saine confiance, ni en soi, ni en l'autre.
De tout cela on peut se libérer par le soutien thérapeutique ;  la guérison passe par la prise de conscience de ses fonctionnements, de ses attachements, de son histoire familiale.

" Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos ".
Matthieu 11:28

Ingres






mercredi 18 janvier 2017

Poser ses limites

0 commentaires
Apprendre à dessiner librement le contour de la carte de ses relations en marquant bien les frontières, c'est définir son intimité et son intériorité.
Se respecter dans ses choix permet d'accueillir l'autre dans les siens et offre de se rencontrer et de s'aimer vraiment.
Dieu nous aide à sortir de nos enfermements en nous montrant où ils sont.

" C'est pour la liberté que Christ nous a affranchis. Tenez donc ferme dans cette liberté et ne vous placez pas de nouveau sous la contrainte d'un esclavage ".
Galates 5:1
Marc Chagall







mardi 17 janvier 2017

Redéfinir sa place

0 commentaires

Pour être à sa place, il faut quitter, enlever ce qui est voulu, désiré par un autre.
C'est une tâche difficile car d'une part, les habitudes de vie et de pensée sont dures à changer, et d'autre part, accepter de déplaire et éventuellement de peiner n'est pas simple.
Devenir soi-même crée un bouleversement qui dérange l'entourage, la redéfinition d'une place fait bouger celles les autres qui n'en ont peut-être pas le désir.
Laissez-vous conduire par la joie, c'est un bon guide.

" Que le Dieu de l'espérance vous remplisse de toute joie et de toute paix dans la foi, pour que vous abondiez en espérance, par la puissance du Saint- Esprit ! ".
Romains 15:13
Doris Lee




lundi 16 janvier 2017

Paisible et suprapaisible

0 commentaires

Le corps contient les mouvements et les humeurs de l'esprit, du coeur et de l'âme.
Ces différentes parties ne s'accordent pas toujours entre elles, ne font pas toujours bon ménage.
En règle générale, l'entente donne l'harmonie et la mésentente, la discorde.
Notre centre d'équilibre se situe dans la paix du coeur ; cette paix qui se diffuse à tout notre être et s'effuse, c'est l'amour.

" Un homme raisonnable dirige son esprit à l'intérieur et le fait descendre dans son coeur. Alors la grâce de Dieu l'illumine et il se trouve dans un état paisible et suprapaisible : paisible, car sa conscience est en paix ; suprapaisible, car au-dedans de lui il contemple la grâce du Saint-Esprit ... ".
Saint Séraphim de Sarov

Ingres

dimanche 15 janvier 2017

Peau d'âme

0 commentaires

Médiateur de Dieu qui couvre de tout bien, l'ange gardien est comme une fine peau d'amour enveloppant le coeur, l'esprit et le corps ; il est comme une peau d'âme.
Comme un cordon qui relie directement à Dieu.

" L'ange Gardien est toujours à nos côtés pour nous porter au bien et nous défendre contre les mauvais anges qui, sans cesse, rôdent autour de nous pour nous porter au mal ".
Saint Jean-Marie Viannet

Giotto




vendredi 13 janvier 2017

Acquérir la paix intérieure

0 commentaires

Pacifier sa nature ne se fait pas tout seul, il faut le vouloir et s'y tenir.
Il est indispensable de veiller sur soi, la paix intérieure n'est jamais définitivement acquise.
Les replis du cœur sont nombreux, partout peut se cacher de la dualité, des divisions entre sa volonté propre et celle de Dieu.
Entre son désir d'aimer et sa difficulté à le faire.

" Veillez, demeurez fermes dans la foi, soyez des hommes, fortifiez-vous. "
1 Corinthiens 16:13

Raphaël 







mercredi 11 janvier 2017

Les yeux ouverts

0 commentaires

Nos rues, nos villes sont pleines de misère et remplies de détresse humaine.
On finit par s'habituer au pire, on ferme les yeux pour ne pas crever de peine, on se durcit le cœur pour avancer sans être débordé par trop de charge émotionnelle.
Et puis, on perd son empathie et la force d'amour qui va avec.

" Un être qui s'appelle l'amour habite en nous, il nous demande de vivre en société avec lui".
Sainte Élisabeth de la Trinité

Poussin


mardi 10 janvier 2017

L'insatisfaction

0 commentaires

Le sentiment de manque génère de l'insatisfaction et c'est tant mieux ;  cela pousse à chercher ce qui manque.
Si le coeur peine, si la vie intérieure ne porte pas, si la vitalité est basse ; c'est que le goût de la vie est faible, c'est que l'épanouissement est absent, c'est que le sens de la vie est ignoré.
On peut tout avoir et n'être rien, rien de ce à quoi on aspire confusément, profondément.
Se mettre un chemin, découvrir et vivre ce pour quoi nous sommes faits, c'est à coup sûr sortir de l'insatisfaction.

" Mon Dieu, donne-moi le courage d'accepter ce que je ne peux pas changer, la force de changer ce qui peut l'être et la sagesse de distinguer l'un de l'autre".
Marc Aurèle
Lorenzo Lotto
















lundi 9 janvier 2017

Sortir de la colère

0 commentaires

La colère isole, enferme et épuise. Personne ne se rencontre, ne se comprend dans cette émotion. La colère se nourrit, s'amplifie par elle-même ; on peut passer toute une vie dominée par la colère.
Pour sortir de la colère, il faut commencer par l'affamer le plus possible ; sans bois, le feu finit par s'éteindre. Et puis, chercher et se faire aider pour trouver les raisons de son tourment, de ses frustrations, de ses manques d'amour.

" Une réponse douce calme la fureur, Mais une réponse dure excite la colère ".
Proverbes 15:1
Andrew Wyeth

dimanche 8 janvier 2017

Chercheurs de Dieu

0 commentaires

Être en recherche de Dieu, c'est déjà l'entendre appeler ; c'est déjà lui répondre.
Le coeur ne connaît pas de répit tant qu'il n'a pas trouvé la paix intérieure.
C'est pourquoi, il part avec sa boussole alignée sur l'amour de Dieu comme guide ; le pèlerinage intérieur et le pèlerinage extérieur ne font qu'un dans cette quête.

" Voici que le Père s'avance à ta rencontre ; il inclinera sa tête sur ton épaule, il te donnera un baiser, gage d'amour et de tendresse ; il te fera remettre un vêtement, un anneau et des chaussures. Tu crains encore une réprimande : il te rend ta dignité ; tu crains un châtiment : il te donne un baiser ; tu as peur d'un mot de reproche : il prépare un festin à ton intention".
Saint Ambroise

Matthias Stom-Stomer 

samedi 7 janvier 2017

Jamais seule

0 commentaires

Je ne peux plus complètement tomber, je suis veillée ; tu ne peux plus complètement tomber, je veille sur toi.
Nous sommes ensemble une toute petite église dans la grande.
J'aime être seule et je peux l'être parce que je ne le suis jamais.

"Mais si chacun prie pour tous, tous alors prient pour chacun. En conclusion, si tu demandes pour toi seulement, tu seras seul. Mais si tu demandes pour tous, tous demanderont pour toi, puisque tu es compris parmi ces tous".
Saint Ambroise

Giovanni Battista Salvi


vendredi 6 janvier 2017

L'addition des prières

0 commentaires

L'addition des cœurs priants, une opération efficace pour tous et chacun, pour ceux qui prient comme pour ceux qui ne prient pas.
Prier est indispensable à l'entretien d'amour avec Dieu, pour soi et pour tous.

"Prier pour soi-même est un instinct de nature ; prier pour les autres est un instinct de grâce".
Saint Jean Chrysostome

Louis Janmot



jeudi 5 janvier 2017

Prier, méditer

0 commentaires

Prier, s'entretenir avec Dieu, c'est méditer.
Dans le calme, en silence intérieur, dans le désir de recevoir la paix de Dieu, s'ouvrir.
Il est là en tendresse, Il est là en douceur, Il est là en soutien.
Il est là dans vos prières ; dans vos méditations, Dieu est là.

« Pour moi, la prière c’est un élan du cœur, c’est un simple regard jeté vers le ciel, c’est un cri de reconnaissance et d’amour au sein de l’épreuve comme au sein de la joie ».
Sainte Thérèse de Lisieux

Léonard de Vinci


mardi 3 janvier 2017

L'importance de la prière

0 commentaires

Bien se nourrir, manger d'une manière saine et équilibrée entretient la santé du corps, ce n'est plus à démontrer. C'est exactement la même chose pour l'âme.
Pour rester vivante, la vie spirituelle, la relation personnelle d'amour avec Dieu doit être nourrie quotidiennement.
Le proverbe " Loin des yeux, loin du coeur " s'applique aux débutants ; s'éloigner de la prière en retire l'envie et mène à l'oubli, au désintérêt.
C'est par la fidélité et la persévérance que la vie de prière porte du fruit.

" Ce ne sont ni les longues, ni les belles prières que le bon Dieu regarde, mais celles qui se font du fond du coeur, avec un grand respect et un véritable désir de plaire à Dieu".
Le Curé d'Ars
Elisabetta Sirani

dimanche 1 janvier 2017

Bonne et Sainte annnée

0 commentaires

Tous mes vœux en cette nouvelle année qui nous tend les bras.
Soyons heureux, soyons bons, soyons aimants par la grâce du Oui à la vie, du Oui à Dieu.

" Et l’année sera bonne dans la mesure où chacun de nous, avec l’aide de Dieu, cherchera à faire le bien jour après jour. Ainsi se construit la paix, en disant “non” – avec les faits – à la haine et à la violence et “oui” à la fraternité et à la réconciliation ".
Le Pape François

Van Eyck